[]
EDITE de Paris
Accueil du site > Nouvelles > Définition d’un encadrant et d’un co-encadrant

Définition d’un encadrant et d’un co-encadrant

jeudi 28 janvier 2016, par Marilyn Galopin

Dans l’arrêté du 25 mai 2016 fixant le cadre national de la formation et les modalités conduisant à la délivrance du diplôme national de doctorat en vigueur relatif à la formation doctorale, la notion d’encadrant d’appui à l’encadrant principal n’est pas présente, bien que cette notion soit d’usage dans la profession. Nous vous rappelons qu’un encadrant doit être détenteur d’une HDR ou être autorisé à encadrer un doctorant par le conseil scientifique de son établissement, par voie dérogatoire.

En ce qui concerne l’encadrant d’appui, ou co-encadrant, il s’agit un collègue, non détenteur de la HDR, qui va aider l’encadrant principal dans sa mission de directeur de thèse.

L’EDITE reconnaît ce statut, en permettant de le mentionner sur le profil du co-encadrant, à condition que ce co-encadrant participe au moins pour 2 ans à la direction de la thèse. Un co-encadrant ne peut pas participer à plus de deux directions de thèse à la fois. De plus, il est décidé que l’équipe d’encadrement ne peut dépasser 3 personnes, dont au maximum deux co-directeurs de thèse. Les combinaisons possibles sont donc :

  • un directeur de thèse ;
  • un directeur de thèse et un co-encadrant ;
  • un directeur de thèse et deux co-encadrants ;
  • deux co-directeurs de thèse ;
  • deux co-directeurs de thèse et un co-encadrant.

Ce cadre sera valide pour toutes les thèse à l’exception des co-tutelles qui pourront avoir jusqu’à 4 personnes dans l’encadrement, 2 dans chaque pays.

Se connecter

Moteur de recherche de l'EDITE
EDITE de Paris | SPIP | Remarques | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site Atom 1.0 | | | Facebook | Twitter | LinkedIn