[]
EDITE de Paris
Accueil du site > Procédures > Convention CIFRE

Convention CIFRE

vendredi 12 février 2016, par Marilyn Galopin

Depuis 25 ans, le dispositif CIFRE (conventions industrielles de formation par la recherche) subventionne toute entreprise de droit français qui embauche un doctorant pour le placer au cœur d’une collaboration de recherche avec un laboratoire public. Les travaux aboutiront à la soutenance d’une thèse en trois ans.

Les CIFRE sont intégralement financées par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche qui en a confié la mise en œuvre à l’ANRT.

Voir le site de l’ANRT concernant les CIFRE.

La constitution du dossier se déroule ainsi :

  1. prise de contact entre directeur de thèse, l’entreprise et le candidat doctorant (et, dans le cas de l’UPMC, la DGRTT)
  2. demande, par le directeur de thèse du laboratoire d’accueil, au directeur de l’EDITE, d’une lettre d’engagement indiquant que l’EDITE s’engage à inscrire le candidat en thèse. Joindre pour cela les documents permettant de juger de cet engagement d’inscription :
    • nom de l’entreprise
    • projet doctoral (en deux ou trois pages)
    • CV du doctorant
    • lettre d’engagement du futur directeur de thèse (lettre de recommandation).

Pour cela, le directeur de thèse doit envoyer cette demande joint des pièces justificatives demandées directement par courriel au : secrétariat pédagogique de l’EDITE afin que le directeur de l’EDITE puisse émettre un avis.

  1. dépôt du dossier à l’ANRT.

Cette procédure est valable quel que soit l’établissement d’inscription.

L’UPMC a rédigé une notice à propos des conventions CIFRE. En particulier, la compensation monétaire annuelle que doit verser l’entreprise au laboratoire doit être approuvée par la DGRTT.

Se connecter

Attention! Moteur de recherche efficace!
EDITE de Paris | SPIP | Remarques | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site Atom 1.0 | | | Facebook | Twitter | LinkedIn