logo EDITE Sujets de doctorat

Propriétés et impact du voisinage dans les réseaux mobiles opportunistes

Sujet proposé par
Directeur de thèse:
Encadré par
Doctorant: Tiphaine PHE-NEAU
Unité de recherche UMR 7606 Laboratoire d'informatique de Paris 6

Domaine: Département Sciences et technologies de l'information et de la communication
Secteur: Mathématiques, STIC, nanotechnologies
Thème: Recherches fondamentales en science informatique
Sous-thème: Internet du futur, grilles de calcul et algorithmique distribuée

Projet

Actuellement en fort développement, les réseaux auto-organisables et autonomes sont la cible de nouveaux défis. Dans ce cadre, un type de réseau est tout particulièrement intéressant, de par les contraintes et les libertés qu’il présente : les réseaux mobiles à connectivité intermittente. Aussi bien en termes de disponibilité de connectivité que de capacité de transmission, ces réseaux imposent des nouvelles façons de traiter les interactions entre les nœuds. Cette thèse s’inscrit dans le cadre des recherches au sein du LIP6 proposant l’étude, la réalisation et l’expérimentation d’architectures ambiantes intégrées pour faciliter la conception, le déploiement et l’exploitation optimale de service d’échange de contenus générés par des utilisateurs mobiles eux-mêmes. Ce projet de thèse comporte plusieurs volets théoriques dans les domaines de la modélisation de la mobilité et les systèmes complexes, ainsi que l’instanciation d’une partie de l’environnement ambiant sur des plateformes d’expérimentation réelles composées de téléphones intelligents.

Enjeux

L’une des difficultés majeures dans les systèmes fortement mobiles consiste à comprendre le comportement des utilisateurs et à appliquer la meilleure stratégie de communication selon l’évolution du réseau. Jusqu’à présent, des avancées considérables ont vu le jour dans la littérature spécialisée. Cependant, la plupart des travaux considère le réseau comme une collection de nœuds ayant des comportements homogènes et suivant les mêmes lois comportementales. Dans cette thèse, le doctorant s’intéressera aussi bien à l’individualité des nœuds qu’à leurs interactions selon une vision à la fois sociologique et topologique. Cette vision, dite individualisée, sert à profiter au maximum de chaque élément mobile afin que le système de communication soit le plus efficace possible dans sa globalité. Le(a) doctorant étudiera les comportements des individus afin de déterminer les corrélations entre les distances sociologiques et topologiques les séparant. Un cas particulier de plus grand intérêt est celui de l’étude des partitions du réseau et de la distance des nœuds appartenant à la même sphère sociale. Or, si les nœuds socialement proches se trouvent également topologiquement près les un des autres, on devra revoir complètement la façon dont les protocoles de communication pour les réseaux à connectivité intermittente sont conçus. Il s’agirait ici d’une contribution significative avec une utilité à la fois sur la compréhension des réseaux sociaux de proximité et pour l’industrie des équipements mobiles. Pour ce faire, le(a) doctorant(e) sera mené(e) à étudier plusieurs domaines afin d’établir une ligne de recherche transversale sur la problématique décrite précédemment.

Ouverture à l'international

Le(a) doctorant(e) aura à participer de projets collaboratifs internationaux et sera mené(e) à effectuer un stage dans un laboratoire de recherche reconnu avec lequel l’équipe établie des échanges réguliers (Université de Cambridge, Georgia Tech, Université de Californie et Université de Tokyo).

Remarques additionnelles

Site web de l’équipe : http://www-npa.lip6.fr