logo EDITE Sujets de doctorat

Protocoles de partage de fichiers P2P sur réseaux mobiles

Résumé rédigé par
Directeur de thèse:
Doctorant: Lyes HAMIDOUCHE
Unité de recherche UMR 7606 Laboratoire d'informatique de Paris 6

Projet

Contexte:

Magency Digital est une entreprise spécialisée dans la communication digitale dans l’événementiel à travers divers logiciels et applications mobiles qui ont été développés dans le but d’animer les événements d’entreprises (séminaires, compagnes de formation, etc.). Ces produits sont accompagnés d’une infrastructure de production (serveurs, routeurs, points d’accès). Actuellement, cette solution permet de couvrir des événements au nombre d’appareils allant jusqu’à plus de 1000.

Dans un futur proche, Magency Digital souhaite faire évoluer ses produits d’un modèle autonome (logiciel + matériel + service) vers une architecture SaaS (Software as a Service). L ‘autre but de Magency Digital est de pourvoir fournir un service qui passe à l’échelle avec sa montée en charge.

Les applications développées génèrent un trafic important de données sur le réseau lors des mises en production. Ces données sont principalement constituées de fichiers statiques, généralement volumineux. Actuellement, l’infrastructure réseau est fournie et ses contraintes sont connues et maitrisées en dimensionnant les performances des serveurs, nombre et types de points d’accès et architecture du réseau. L’évolution vers l’architecture SaaS implique d’avoir des serveurs distants du site de production, de dépendre d’une liaison à débit potentiellement réduit et aussi de travailler une infrastructure réseau qui n’est pas maitrisée.

Une des exigences principales concernant la qualité de nos produits, est d’avoir un faible temps de réponse à l’utilisation. Notre architecture actuelle ne passe pas à l’échelle sur le modèle SaaS car elle implique un temps de latence considérable dû à la taille importante des données utilisées par l’application qui congestionnent le réseau.


Objectif de la thèse:

Dans le paragraphe précédent, nous avons mentionné les contraintes que l’évolution vers une architecture SaaS implique, ainsi que le besoin de passage à l’échelle des plateformes de Magency. Le model centralisé ne répondant pas aux besoins de l’infrastructure en terme de qualité de service pour la récupération des données par les appareils mobiles. Pour améliorer celle-ci, nous avons choisi d’exploiter le potentiel des protocoles P2P de partage de fichiers sur des réseaux constitués de pairs mobiles, dotés de connexions sans fils et de batteries à autonomie limitée.

Prévu pour un réseau d’appareils mobiles, nous travaillerons sur la mise en place d’un système générique de partage de fichiers basé sur une architecture P2P. Par ailleurs, nous traiterons les problématiques d’indexation et de placement des données sur les différents nœuds, sélection des sources de téléchargement et réplication des données. Les équipements étant dotés de batteries à énergie limitée, il sera important pour nous de prendre en considération le facteur de consommation d’énergie de ces derniers.